Un mix lyrique pour la fête de la musique 2014

Une curation made in Bordeaux, réalisée par Marie-Charlotte Rossato.

lyrikbox

Un lien-jukebox, qui pioche au hasard parmi vingt œuvres magistralement interprétées : http://b.pvbx.net/classiques2014

Marie-Charlotte, dites nous le pourquoi et le comment :

« C’est une sélection qui s’est naturellement opérée pour moi, au gré de ma culture personnelle qui s’est enrichie au fil des années. Ma passion pour le piano donne à entendre par exemple pour moi un des plus grands interprètes de Chopin qu’est Rubinstein;  Je ne résiste pas au Wagner dirigé par Boulez à Bayreuth  lors de son association avec Patrice Chereau, Nikolaï Lugansky qui bouleverse le monde pianistique avec un élan spectaculaire dans Rachmaninov;  Amandine Beyer accompagnée par Gli Incogniti , d’une justesse et d’une précision dans l’interprétation du Prete Rosso extraordinaire; Il y a également cette sonate pour deux pianos de Mozart qui était jouée par deux amis lorsque j’étais au conservatoire…

Vous découvrirez tout cela et la suite à l’occasion de ce juke box aléatoire proposé pour la fête de la musique 2014 ! »

– Parlez nous de votre passion …

« J’écris et rencontre des artistes de la scène musicale lyrique et chorégraphique en tentant de restituer par des portraits un peu poétiques toute l’intimité de leur art.

La musique pour moi est à l’origine de ma passion pour les autres formes d’art, et je suis aujourd’hui particulièrement portée vers ces transversalités artistiques. Danse, arts plastiques, photographie, peinture, sculpture…Je crois que je suis une amoureuse du beau. Non, du Sublime!  »

– On parle beaucoup du moteur de recherche Bordelais Blitzr, qui permet de parcourir le vaste univers de la musique dans toutes ses dimensions…quel morceau de cette sélection partageriez vous le plus volontiers sur Blitzr ?

« C’est une idée particulièrement intéressante d’avoir développé une plateforme comme Blitzr et j’aime l’idée que Bordeaux propulse sur la scène des talents, car nous en regorgeons !
Vous me demandez d’opérer un choix dans une playlist déjà réduite à des choix ! Je pense que si je devais ne choisir qu’un seul morceau à référencer ce serait Chopin par Rubinstein le concerto n°2. Une merveille… »

Bonne écoute !

Une affiche « juke box » de musique minimal techno…

Le développement des projets numériques sur Bordeaux s’appuie beaucoup sur l’usage des codes et des mobiles…
Ghislaine a rejoint PervasiveBordeaux et proposé un projet original, qui sera déployé à l’occasion de la Semaine Digitale qu’organise la Ville.
Il s’agit de piquer la curiosité des passants par l’intermédiaire d’un visuel accrocheur pour les amener à découvrir une sélection pointue de morceaux, ici dans le domaine de la musique électronique – minimal techno. Les heureux détenteurs d’un smartphone pourront dès lors se servir de leur bijou pour accéder à cet univers, grâce au QR code intégré aux affiches.

« Pour moi, nous raconte Ghislaine, ce projet gratuit et insolite permet de faire découvrir de manière ludique des artistes parfois méconnus du grand public, et ce de manière aléatoire. J’ai voulu créer un univers un peu particulier autour de la musique électronique, mystérieux, cosmique, et envoûtant. J’aimais bien l’idée qu’à partir d’un visuel peu loquace, mais pertinent, les gens laissent parler leur intuition et aient envie d’en savoir plus. J’espère que ce sera pour eux une expérience amusante, voire déroutante. C’est un petit projet qui relie l’individu au numérique de façon originale, j’avais envie que les gens se laissent emporter par le flux sonore de manière spontanée et inattendue! »

Let’s celebrate the « fête de la musique » !

PervasiveBordeaux is currently offering to the Bordeaux audience a window on UK’s growing Rock talents. How? By exploring a new tool:  a QR coded poster which proudly brings you to a selection of Youtube videos. The list of UK rising stars has been set up by Amanda Baudorre and Stephanie Morer, this last one having accepted to deeply dive in the BritRock Universe beforehand.

Look out for this poster, another JametJewel ! You can test the experience from your laptop by clicking here : http://pvbx.net/uk

You know you should be glad

PervasiveBordeaux offre au public bordelais une fenêtre sur les talents britanniques émergents. Comment ? Par un outil innovant : un poster affichant un QR code qui aiguille vers une sélection de vidéos Youtube. La liste de stars montantes du Royaume-Uni a été établie par  Amanda Baudorre et Stephanie Morer, cette dernière ayant accepté, pour cela, de plonger dans l’univers du RockBrit.

Cherchez ce poster en ville, une nouvelle création bénévole et inspirée de Sophie. Vous pourrez également vivre l’expérience sur votre ordinateur en tapant :  http://pvbx.net/uk

2D Code parle de PervasiveBordeaux et son projet « L’Italia da vedere… »

Le site de référence anglais « 2D Code » consacre un article au projet Bordelais « L’Italia da vedere e da mangiare » : suivez ce lien pour en prendre connaissance

Umberto Eco, QR codes, et complots…

Pervasive Bordeaux a proposé un projet original en association avec la librairie Mollat, autour des théories du complot émaillant le dernier roman d’Umberto Eco, le « Cimetière de Prague ». Antoine Bidegain nous en expose le principe : « A raison « d’un complot par jour », les visiteurs ont pu prendre connaissance sur leur smartphone d’extraits choisis du livre, et croiser leurs réflexions sur la facilité avec laquelle les rumeurs et les théories les plus obscures sont construites et se répandent. ». Umberto Eco a accepté de livrer une interview exclusive pour conclure cette expérimentation : interviewé à Paris sous la houlette de Denis Mollat par Manuela Pegoraro, notre conseillère littéraire es-complots, il aborde l’écriture de son livre et la place des fausses informations à l’heure du tout numérique…

 

Le projet « L’Italia da vedere e da gustare »

« L’Italia da vedere e da gustare » est un projet qui, pendant trois semaines à compter du 18 mars, propose aux clients de plusieurs restaurants Italiens de Bordeaux une découverte d’une oeuvre d’art de la haute renaissance.

Le dispositif est très simple : dans chaque restaurant (lien gmap), une reproduction d’une oeuvre est mise en évidence. Grâce à des « smartcards » contenant chacune un QRcode (1), disposées sur les tables du restaurant, les clients peuvent  se connecter à une page web, grâce à leur téléphone portable, et découvrir un commentaire de l’oeuvre.

« Nous avons voulu proposer un concept très simple, très facile à utiliser » expliquent Antoine Bidegain, Benoît Lacherez, Sophie Jamet et Manuela Pegoraro, initiateurs du projet à PervasiveBordeaux. « Et surtout, attirer l’attention du public vers des oeuvres de la renaissance Italienne parfois méconnues : un Caravaggio peu étudié, un Carpaccio, un Titien qui surprendra…autant de merveilles que nous n’avons pas forcément l’opportunité de découvrir spontanément. » Pourquoi alors utiliser les téléphones portables ? « L’oeuvre (ou même sa reproduction) doit rester belle, et vierge de commentaires. Assis au restaurant, chacun a le temps de la contempler sur le mur et, s’il le souhaite, de prendre une smartcard pour se connecter avec son portable et lire un commentaire du tableau. »

La complicité de quatre restaurateurs italiens, qui hébergent les oeuvres pendant les trois semaines, ajoute la touche gustative au ravissement des yeux. Dans une ville qui se profile comme une des « Cité Digitales » émergentes en Europe, cette expérimentation simple témoigne d’un nouveau mode d’utilisation du web, au service de l’innovation au coin de la rue. Et sans barrière : l’ensemble du dispositif est offert gratuitement. Mais déjà les Pervasive envisagent d’étendre l’expérience sur d’autres projets, à plus grande échelle. « C’est un ballon d’essai », conclut Antoine Bidegain. Pour Manuela Pegoraro, « nous pensons que l’immense majorité des gens, si on leur donne la possibilité de redécouvrir l’art classique, sont rapidement convaincus, et veulent en savoir plus. Nous transmettons juste le virus initial, avec un QRcode, et l’Internet mobile fait le reste… ».

Le rendez vous est pris, du 18 mars au 8 Avril, pour « L’Italie à voir et à goûter »…

(1) Un QRcode est un cryptogramme lisible par les téléphones portables, à l’aide d’un logiciel gratuit, et qui aiguille vers l’adresse d’un site web.

Restaurants participants


Les restaurants partenaires sont :

  • L’Artigiano Mangiatutto, 6 rue des Ayres 33000 Bordeaux
  • La Toscane, 6 Rue du Cancéra 33000 Bordeaux
  • Da Luigi, 23 Rue du Pas Saint-Georges 33000 Bordeaux
  • Pizzeria Masaniello, 10 rue Maucoudinat 33000 Bordeaux (à partir du 31 mars)
  • Da Luigi, 23 Rue du Pas Saint-Georges 33000 Bordeaux